A PHP Error was encountered

Severity: Notice

Message: Only variable references should be returned by reference

Filename: core/Common.php

Line Number: 257

Julien enlevé est arraché au clan des Siciliens

 


Recherche et récupération d'enfants disparus 

JULIEN - 18 Mois, victime d'incompatibilité de caractère, est enlevé par des siciliens

« VSD »  Titre par François Marot « COMMANDO A CATANE » (EXTRAIT D’ INTERWIEW ET RECIT DE MISSION DE :  Michel DRAC)

Catane ville magnifique avec ses pierres volcaniques au bord de mer. Des gens sympathiques mais hostiles à toutes sortes de questions.  C’est assez connu, il faut ignorer la chose, mais ...

Julien, après une semaine   de  recherche, est finalement repéré. Retour en France chez  la  maman.  J’explique   la   conclusion de ma  recherche et avec surprise je  constate que Maryse, la maman de julien, était en larmes. D’après elle, son fils était perdu, personne n’interviendrait en sicile.  Vexé au plus profond de moi-même, je décidai de partir au plus tôt et sans collaborateurs, peur pour eux et pour moi s’ils se faisaient repérer.

 la préparation de la logistique s’avérait très difficile au  point que la maman  perdait  souvent  son calme. J’étais contraint de me faire des amis sur place pour passer inaperçu. Etant devenu un habitué de la zone, j’ai pu travailler et m’informer sur toutes les choses me servant à la préparation du retour avec Julien sans problèmes.

Le plus important était le passage de Messine au continent (une demi-heure de bateau avec voiture). Opération déclenchée, il ne fallait pas perdre de temps sur les lieux, chaque minute était précieuse. L’itinéraire était très important pour ne pas se faire repérer par les "autorités" du lieu.

La maman de Julien, blonde, très repérable, était devenue brune... Tout était pret, la tension au maximum...

 

Le jour  « j » :

A 16h30, Michel Drac se présente au portail en fer du 7 rue....... prétextant livrer un colis « cadeau » pour  Julien.

Une dame âgée ouvre en tenant par la main l’enfant et fais entrer Mr Michel.  Surprise, il y avait de la compagnie. Le paquet était si gros qu’il fallait deux mains pour le saisir, donc nécessité de lâcher Julien.

C’est là que l’action se déclenche... Ressorti de l'appartement, Michel, sûr de ne pas être suivi !?!...,  donne l‘enfant à sa mère et bloque la porte « mécaniquement » de sorte qu’on ne puisse pas l’ouvrir de l’intérieur et via.........  rapide.

La « récupération » n’a pas duré plus de cinq minutes. Le groupe fonce maintenant à tombeau ouvert sur Messine afin d’attraper le bateau pour l’Italie. Les voitures bondissent enfin dans le ventre du ferry. Julien toujours dans les toilettes du navire qui accoste à Reggio di Calabre. Pied au plancher, rapidement vers Rome puis le nord de la péninsule. «Au vert» quelques jours avant de passer la douane, ultime danger.

A dix heure du matin le tunel du FREJUS libere les deux voitures. Maryse et Julien rentrent finalement libre en France!!!

Michel DRAC

 

 

 

Copyright 2000-2012 Michel Drac, sos-enlevement.com - Tous droits reservés - copie interdite
Hébergé par EFAXO.COM